Stop Gavage Suisse

Pourquoi “Stop Gavage Suisse” ?

La législation suisse interdit la pratique du gavage depuis 1978. Il n’est donc plus possible d'utiliser cette méthode douloureuse et cruelle pour produire du foie gras en Suisse.1

D'autres pays se sont positionnés et ont également interdit cette pratique 2 :
image de L214 - Éthique et animaux

Force est de constater que, même si la Suisse ne gave pas elle-même les oiseaux, elle participe activement au gavage en important environ 300 tonnes de foie gras par an3 pour en faire le commerce. Afin d'avoir un ordre d'idée, cela représente le foie de plus de 500’000 oiseaux !

Ce "contournement" de la loi suisse, nous a décidé à créer l'association “Stop Gavage Suisse” afin de réunir toutes les forces nécessaires pour faire interdire légalement et définitivement tous produits issus du gavage sur le territoire helvétique.

Même si la consommation de foie gras est plutôt inégalement répartie selon les régions linguistiques, ce sont majoritairement les romands et les tessinois qui en consomment. Le produit est quasiment boudé, ou du moins ignoré, par les cantons alémaniques.

La Suisse étant majoritairement alémanique, nous constatons donc que la grande majorité de la population suisse n’est pas attachée à ce produit et ne le considère pas comme étant lié à sa culture.

Autre constat, les restaurateurs alémaniques n’en proposent pas, ou très rarement, contrairement aux romands qui se font un devoir d’en mettre à la carte en période des fêtes.

Notre objectif est donc de faire modifier la loi sur la protection animale et mettre un terme à cette faille législative discordante.


  1. la loi de protection animale (LPA) interdit la pratique du gavage. Cette interdiction est confirmée par l’ordonnance d’application de 2008 (OPAn)

  2. source du graphique : association L214

  3. chiffres des douanes suisses